Wheelers Books

Michel-Ange

Michel-Ange
  

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti) (Caprese, 1475 - Rome, 1564) Michel-Ange, comme Leonard de Vinci, avait plusieurs cordes a son arc et etait a la fois sculpteur, architecte, peintre et poete. Il porta a leur apotheose le mouvement musculaire et l'effort, equivalents plastiq... read full description below.

This title can only be ordered as part of Wheelers ePlatform - a library lending platform for schools and public libraries.

Log in with an ePlatform enabled account.

This title is firm sale. Please select carefully as returns are not accepted.

Quick Reference

ISBN 9781780426839
Barcode 9781780426839
Published 22 December 2011 by Parkstone International
Available in PDF format
Software Adobe Ebook Compatible Devices
Language fr
Author(s) By Muntz, Eugene
Series Perfect Square
Availability Wheelers ePlatform

... view full title details below.

Full details for this title

ISBN-13 9781780426839
ISBN-10 1780426836
Stock Available
Status Wheelers ePlatform
Publisher Parkstone International
Imprint Parkstone International
Publication Date 22 December 2011
Publication Country United Kingdom United Kingdom
Format PDF ebook
Language French
Author(s) By Muntz, Eugene
Series Perfect Square
Category Individual Artists
Industrial / Commercial Art & Design
Architecture
Languages other than English
French
Number of Pages 82
Dimensions Not specified
Weight Not specified - defaults to 0g
Interest Age General Audience
Reading Age General Audience
NBS Text Fine Arts / Art History
ONIX Text General/trade
Dewey Code 700
Catalogue Code 398019

Description of this Electronic Book

Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti) (Caprese, 1475 - Rome, 1564)
Michel-Ange, comme Leonard de Vinci, avait plusieurs cordes a son arc et etait a la fois sculpteur, architecte, peintre et poete. Il porta a leur apotheose le mouvement musculaire et l'effort, equivalents plastiques de la passion, a ses yeux. Il faconna son dessin, le poussant jusqu'aux limites extremes des possibilites de son ame tourmentee. Il n'y a aucun paysage dans la peinture de Michel-Ange. Toutes les emotions, toutes les passions, toutes les pensees de l'humanite furent personnifiees dans les corps nus des hommes et des femmes. Il ne les concut presque jamais dans l'immobilite ou le repos.
Michel-Ange devint peintre pour exprimer a travers un materiau plus malleable ce qui animait sa nature titanesque, ce que son imagination de sculpteur voyait, mais que la sculpture lui refusait. Ainsi cet admirable sculpteur devint le reateur des decorations les plus lyriques et les plus epiques jamais vues dans l'histoire de la peinture : les fresques de la chapelle Sixtine au Vatican. La profusion des inventions disseminees sur cette vaste surface est merveilleuse. Ce sont en tout 343 personnages principaux qui sont representes avec une variete d'expressions prodigieuse, plusieurs de taille colossale, a cote de figures plus secondaires introduites pour leur effet decoratif. Le createur de ce vaste plan n'avait que trente-quatre ans lorsqu'il s'attela au projet.
Michel-Ange nous oblige a elargir notre conception du beau. Pour les Grecs, le critere etait la beaute physique, mais Michel-Ange, sauf dans quelques exceptions, comme sa peinture d'Adam sur le plafond de la chapelle Sixtine, et ses sculptures de la Pieta, ne pretait que peu d'attention a la beaute. Bien que maitrisant parfaitement l'anatomie et les lois de la composition, il osait les ignorer toutes deux, si necessaire, afin de suivre son idee : exagerer les muscles de ses personnages, et meme les placer dans des positions inappropriees au corps humain. Dans son ultime fresque, celle du Jugement dernier sur le mur de l'autel de la chapelle, il laissa se deverser le torrent de son ame. Qu'etaient les regles en comparaison d'une souffrance interieure qui devait s'epancher ? C'est a juste titre que les Italiens de son temps parlaient de la terribilita de son style. Michel-Ange fut le premier a donner a la forme humaine la possibilite d'exprimer toute une variete d'emotions psychiques. Dans ses mains, elle devint un instrument duquel il jouait, comme un musicien sur son orgue, en tirant des themes et des harmonies d'une diversite infinie. Ses personnages transportent notre imagination bien au-dela de la signification personnelle des noms qui leur sont attaches.

^ top

Awards, Reviews & Star Ratings

There are no reviews for this title.

^ top

Author's Bio

There is no author biography for this title.

^ top